Navigation – Plan du site

Présentation

Économie rurale a été créée en 1949 pour « favoriser la diffusion des connaissances en économie rurale ». Créée par la Société Française d’Economie Rurale (SFER, association Loi 1901), éditeur de la revue, elle contribue aux débats scientifiques sur les évolutions sociales, politiques et économiques du monde agricole et rural.

Dernier numéro en ligne
357-358 | janvier-mars 2017
Structures d'exploitation et exercice de l'activité agricole

Dossier

● Certaines évolutions en cours dans les campagnes françaises interrogent le modèle «historique » de l’agriculture familiale. On identifie, à travers quelques faits statistiques, des éléments annonciateurs d’une séparation capital/travail.

● L’évolution des formes d’exercice de l’activité agricole en montagne est confrontée à celle de la France. Le poids des différents types de ménages est le même entre montagne et France entière. Les croisements entre types de ménages et main-d’œuvre, combinaison d’activités ou modes de valorisation montrent des divergences.

● Les hybridations entre circuits courts et circuits longs constituent une tendance montante des formes d’activité agricole. On décrypte ce que recouvre cette nouvelle forme d’agriculture aux États-Unis : l’agriculture du milieu. Food From Somewhere ou Food From Someone Regime?

● Le déroulement de conflits liés à l’activité porcine est analysé via le regard d’acteurs locaux. Leur survenue repose souvent sur la perception de l’élevage porcin et de ses impacts. Elle est cristallisée par l’absence fréquente de dialogue entre éleveurs et citoyens.

Faits et chiffres

● La concentration structurelle des élevages porcins s’observe partout en Europe, à des rythmes différents. Plus forte au nord de l’Europe, elle y a conduit à une progression plus rapide des performances techniques, dans un marché libéral et très concurrentiel.

● Dans le contexte français, l’agriculture familiale se définit par le faible recours à la main-d’œuvre salariée. La main-d’œuvre familiale reste majoritaire dans 95% des fermes.

● L’éclatement du modèle français de l’exploitation agricole familiale est statistiquement manifeste. L’analyse typologique rend compte des formes de mobilisation du travail contractuel dans les exploitations agricoles.

● Les carrières agricoles sont étudiées par le suivi sur 10ans d’une cohorte. Deux ensembles d’exploitations familiales se distinguent par leur dynamique: une majorité d’exploitations à un seul exploitant et une minorité d’exploitations familiales complexes