Navigation – Plan du site

337 | septembre-octobre 2013

Conseiller en agriculture : acteurs, marchés, mutations

Dossier
L’appareil de développement, sur lequel a historiquement reposé la modernisation de l’agriculture, est en pleine mutation : raréfaction des ressources économiques qui étaient jusqu’à présent les siennes, nouvelles exigences européennes sur les dispositifs de conseil, intervention croissante d’acteurs extérieurs au secteur agricole dans l’orientation des pratiques des agriculteurs, nouveaux opérateurs qui prennent pied dans ce domaine d’activité, développement de nouvelles démarches, méthodes et outils (médiation, coaching, utilisation des Nouvelles technologies de l'information et le de la communication [NTIC] côtoient expertise et accompagnement du changement). Dans cette mutation se jouent non seulement un mode de développement agricole, mais aussi la place des différents organismes d’appui et de conseil aux agriculteurs, ainsi que les façons d’exercer l’activité de conseil et les formes de reconnaissance professionnelle qui leur sont associées. Ce numéro spécial d'Économie rurale regroupe des contributions qui proposent différentes perspectives sur ces transformations en cours, en s’intéressant aussi bien aux institutions et aux formes d'organisation du conseil, qu’aux stratégies de nouveaux prestataires de service (dont font partie les firmes privées), mais aussi aux méthodes de conseil et aux métiers et activités des conseillers. Pour cela, il croise différents regards disciplinaires (sociologie, économie, gestion, ergonomie), et s'appuie sur des analyses concernant différents contextes géographiques et politiques, en France et en Europe, mais aussi en Amérique du Sud (Argentine) et en Afrique (Cameroun).

Débat
● Financiarisation des marchés de matières premières et conséquences

Note de lecture
● Pour le futur de la Méditerranée : l’agriculture