Navigation – Plan du site

339-340 | janvier-mars 2014

Les transversalités de l'agriculture bio

Dossier
La justification de l’engagement dans un mode de production ou de consommation en agriculture biologique repose sur les dimensions transversales de cette activité. Les motivations obéissent généralement à plusieurs finalités ou conduites, tout autant économiques qu’éthiques et politiques. Les pratiques traversent des territoires sociaux très divers, tant au plan individuel que collectif. Mais la recherche n’a pas encore suffisamment pris en compte cette réalité dans la construction d’outils méthodologiques et théoriques appropriés à l’étude et au développement du bio. Dans la suite d’un colloque qui a réuni des intervenants d’horizons très différents et peu habitués à dialoguer, ce numéro d’Économie Rurale propose des pistes de réflexion à partir des enjeux économiques, des pratiques et discours, et de l’identité de l’agriculture biologique. Dépassant les clivages institutionnels et disciplinaires traditionnels, les articles proposés augurent de nouvelles passerelles scientifiques.

Note de lecture
Innovation et patrimoine alimentaire en espace rural

Cairn

Les articles de ce numéro sont disponibles en texte intégral en libre accès sur le portail Cairn.
Consulter ce numéro