Navigation – Plan du site

343 | septembre-octobre 2014

● Une analyse coût-bénéfices des mesures phytosanitaires de confinement de la chrysomèle de maïs est présentée. Elle s’appuie sur une modélisation géographique de la dynamique de dispersion de population en France.  .
● L’hypothèse d’une responsabilité des fonds d’investissements spéculatifs dans la forte hausse des prix agricoles en 2007-2008 est testée en décomposant les relations de causalité sur une base de données originale.
● Une analyse du secteur informel de commercialisation des plantes médicinales en Inde met en évidence le rôle des proximités, géographiques ou organisées, dans la constitution des réseaux et les choix de commercialisation des cueilleurs.
● Des études de cas dans trois pays (Bolivie, Pérou, Équateur) montrent que l’émergence récente de nouvelles formes de circuits alimentaires de proximité dans les Andes ouvre des perspectives pour l’analyse des paysanneries marginalisées.

Faits et chiffres
● Une procédure permettant le suivi des statistiques de production ou d’échange des produits est proposée pour intégrer les actualisations fréquentes des nomenclatures officielles. Elle est appliquée sur les données des douanes françaises des exportations et importations des produits agroalimentaires.

Débat
●La conférence de Bali a-t-elle rendu licites les politiques de stockage aux yeux de l'OMC ?

Notes de lecture
●La valeur en procès, expropriation et stratégies judiciaires.
● Terres agricoles périurbaines. Une gouvernance foncière en construction.

Cairn

Les articles de ce numéro sont disponibles en texte intégral en libre accès sur le portail Cairn.
Consulter ce numéro