Navigation – Plan du site
Recherches

La diversité des formes d’agricultures d’entreprise au prisme des réalités latino-américaines

The diversity of agribusiness: a Latin American perspective
Denis Requier-Desjardins, Martine Guibert et Ève Anne Bühler
p. 45-60

Résumés

En croisant des matériaux empiriques réunis en Argentine, en Uruguay, au Brésil, et des éléments théoriques d’interprétation tels que la notion de « chaîne globale de valeur », l’article met en relief une forme particulière d’agriculture entrepreneuriale : l’agriculture en réseau. Ses caractéristiques sont différentes de celle de l’agriculture intégrée à l’agro-négoce : repositionnement de la chaîne de valeur, rapports marchands au foncier, flexibilité liée à l’organisation en réseau. En partant de cette forme spécifique, l’article contribue à interpréter d’autres formes d’agriculture entrepreneuriale, sur fond de globalisation des méthodes et des acteurs. Il caractérise également la déterritorialisation relative de ces formes et leur impact sur les trajectoires de développement des territoires ruraux.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Plan

Le paradigme traditionnel de l’agriculture capitaliste basée sur le salariat
Renouvellement du paradigme dans le contexte de la globalisation des filières agroalimentaires
1. Agricultures, globalisation et chaînes globales de valeur : une vision traditionnelle
2. De l’exploitation agricole capitalisée à l’entreprise agricole en réseau
3. L’hétérogénéité des types d’agricultures d’entreprise
Quels espaces pour les nouvelles formes d’agricultures d’entreprise ? Quelle ruralité ?
Conclusion

Aperçu du début du texte

Dans la littérature consacrée aux systèmes de production agricole en Amérique latine, l’attention portée à l’agriculture familiale supplante celle accordée aux autres formes de production. Ceci est dû à la fois à la préoccupation concernant la lutte contre la pauvreté dans les espaces ruraux et au présupposé que l’agriculture familiale est mieux à même de constituer un modèle durable, à la fois sur un plan social et sur un plan environnemental. Si la pénétration de logiques entrepreneuriales portées par la globalisation des filières agroalimentaires a été traitée, à travers notamment l’analyse de l’agriculture sous contrat dans certains secteurs (fruits et légumes au Chili, au Pérou ou au Mexique), les formes d’agriculture basées plus directement sur le salariat n’ont été généralement abordées qu’à travers l’analyse de formes traditionnelles (plantations de produits tropicaux ou bien latifundium, producteurs familiaux capitalisés). Cependant, des pays comme l’Argentine et l’Uruguay,...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Denis Requier-Desjardins, Martine Guibert et Ève Anne Bühler, « La diversité des formes d’agricultures d’entreprise au prisme des réalités latino-américaines », Économie rurale, 344 | 2014, 45-60.

Référence électronique

Denis Requier-Desjardins, Martine Guibert et Ève Anne Bühler, « La diversité des formes d’agricultures d’entreprise au prisme des réalités latino-américaines », Économie rurale [En ligne], 344 | novembre-décembre 2014, mis en ligne le 01 janvier 2016, consulté le 23 octobre 2017. URL : http://economierurale.revues.org/4506 ; DOI : 10.4000/economierurale.4506

Haut de page

Auteurs

Denis Requier-Desjardins

Institut d’Études Politiques / LEREPS, Université de Toulouse denis.requier-desjardins@univ-tlse1.fr

Articles du même auteur

Martine Guibert

Département de géographie-aménagement-environnement / UMR « Dynamiques rurales », Université Toulouse Jean Jaurès (Ut2j) guibert@univ-tlse2.fr

Ève Anne Bühler

Département de géographie / Umr Ladyss, Université Paris 8 eve.buhler@univ-paris8.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page