Navigation – Plan du site
Dossier

Contrats et modes de coordination en agriculture

Contracts and coordination schemes in agriculture
Zohra Bouamra-Mechemache, Sabine Duvaleix-Tréguer et Aude Ridier
p. 7-28

Résumés

Cet article cherche à identifier et examiner les modes de coordination et de contractualisation mis en place dans les filières agroalimentaires, en fonction des types de production et des contextes économiques. Les auteures proposent une revue de littérature internationale centrée sur les contrats qui lient les agriculteurs aux entreprises de l’aval des filières. Cette revue examine comment le développement de contrats ou de formes d’organisation alternatives au marché spot répond à des objectifs de performance, d’assurance contre les risques et d’exercice de pouvoir/contre-pouvoir de marché. Les auteures étudient le positionnement des organisations de producteurs et des coopératives qui sont un échelon clé dans les filières, à la fois pour organiser les agriculteurs (coordination horizontale) et coordonner l’amont et l’aval de la filière en incluant les entreprises de transformation et de distribution (coordination verticale).

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

Contrats et amélioration de la performance des filières
1. Contrats et efficacité
2. Contrats et mécanismes d’incitation à la performance
Contrats et performance prix/quantité
Contrats et incitation à la qualité et à l’innovation
Contrats, gestion des risques de marché et de production
1. Les contrats de gestion du risque prix
Les contrats à prix de vente moyen (pool contracts)
Le contrat à prix ferme
Le contrat à prix indexé
2. Mécanisme d’assurance ou mécanisme d’incitation ?
Contrats et pouvoir de marché
1. Contrats et risque de hold-up
2. Contrats et limitation de la concurrence
Coopératives et organisations de producteurs
1. OPs et contre-pouvoir de marché
2. Efficacité économique des OPs
3. OPs et choix de la qualité
Conclusion

Aperçu du début du texte

Une multitude d’arrangements contractuels existent selon les pays européens et selon les secteurs d’activités agricoles (Ménard et Klein, 2004), avec une gradation de l’absence totale d’engagement à un contrat écrit clairement formalisé. Les acteurs des filières ont recours à la contractualisation pour répondre à des objectifs divers comme la gestion de l’offre, la traçabilité des produits, la garantie d’une qualité ou encore la réduction de coûts de transport (Bogetoft et Olesen, 2002). L’adoption de contrats en agriculture dépend également des caractéristiques et des motivations des agriculteurs (Roe et al., 2004 ; Katchova et Miranda, 2004 ; Zheng et al., 2008). Le recours à des services de conseils et la spécialisation des exploitations en favorisent notamment l’adoption (Katchova et Miranda, 2004). De même que l’entreprise industrielle qui propose un contrat mise ainsi sur le rôle de la confiance entre parties prenantes. Cependant, certaines caractéristiques telles que l’éducat...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Zohra Bouamra-Mechemache, Sabine Duvaleix-Tréguer et Aude Ridier, « Contrats et modes de coordination en agriculture », Économie rurale, 345 | 2015, 7-28.

Référence électronique

Zohra Bouamra-Mechemache, Sabine Duvaleix-Tréguer et Aude Ridier, « Contrats et modes de coordination en agriculture », Économie rurale [En ligne], 345 | Janvier-février 2015, mis en ligne le 15 février 2017, consulté le 21 septembre 2017. URL : http://economierurale.revues.org/4545 ; DOI : 10.4000/economierurale.4545

Haut de page

Auteurs

Zohra Bouamra-Mechemache

TSE Inra Gremaq, Toulouse

Articles du même auteur

Sabine Duvaleix-Tréguer

Agrocampus Ouest, UMR 1302 Smart, Rennes

Articles du même auteur

Aude Ridier

Agrocampus Ouest, UMR 1302 Smart, Rennes

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page