Navigation – Plan du site

347 | Mai-juin 2015

● L’analyse des négociations autour de périmètres de captage d’eau potable montre, à partir d’études de cas dans les Vosges, que l’outil foncier n’est pas une solution pleinement opérationnelle.
● Les négociations de la PAC sont désormais ouvertes à des ONG environnementales qui ne partagent par les mêmes positions. Une étude des ressources et des pouvoirs au sein de ces réseaux montre qu’ils peuvent se redistribuer pour établir une position commune sur des enjeux de biodiversité.
● Le processus de marchandisation du travail en cours dans le nord de la Sierra Leone induit des formes nouvelles de circulation du travail, qui se traduisent par de fortes disparités économiques au sein de la paysannerie.
● Une analyse des réseaux d’action publique montre que les acteurs ont un accès inégal aux connaissances permettant de développer des techniques innovantes et plus indépendantes de l’utilisation de pesticides. Cela peut favoriser une situation de verrouillage technologique.

Note de lecture
● Au banquet de la nature... Alimentation, Agriculture et Politique

Cairn

Les articles de ce numéro sont disponibles en texte intégral via abonnement/accès payant sur le portail Cairn.
Consulter ce numéro