Navigation – Plan du site
Dossier

L’industrie papetière face au développement de la bioraffinerie lignocellulosique. Dynamiques institutionnelles et perspectives territoriales

The development of lignocellulosic biorefinery in the Pulp and Paper Industry: institutional dynamics and territorial perspectives
Arnaud Sergent et Clarisse Cazals
p. 13-30

Résumés

Le développement des technologies et des marchés associés au bioraffinage offre de nouvelles perspectives à l’Industrie papetière (IP). Cette situation soulève un certain nombre de questions en termes de R&D, de développement technologique et d’innovation, mais elle interroge aussi et surtout les conditions socio-économiques et politiques de l’émergence de nouveaux modèles industriels. Dans cet article, les auteurs présentent une analyse critique de la littérature portant sur le développement de l’innovation technologique et le changement industriel. Pour mieux comprendre les dimensions institutionnelles et territoriales du changement socio-économique et institutionnel basé sur l’innovation technologique dans l’IP, ils posent en conclusion les bases à l’élaboration d’un cadre d’analyse interdisciplinaire reposant sur une méso-économie politique et une économie patrimoniale.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

Mise en perspective des facteurs de développement technologique et de mutation industrielle
1. La diversité des facteurs de développement des innovations technologiques
2. Les déterminants institutionnels de la mutation industrielle
3. La question de l’ancrage territorial des industries
Vers une mutation verte de l’industrie papetière ?
1. L’industrie papetière est-elle prête au changement ?
2. Une identité industrielle à redéfinir. Entre stratégie de continuité et logique de rupture
Entre mutation verte et bioraffinerie. Redéfinition de l’ancrage territoriale de l’industrie papetière
1. Les différentes dimensions territoriales de l’industrie papetière
2. Des relations multilocales et multiscalaires, moteur du développement de la bioraffinerie
Conclusion

Aperçu du début du texte

La transition énergétique, qui semble la principale réponse aux défis du changement climatique (Tissot-Colle, Jouzel, 2013), offre de nouvelles perspectives pour l’industrie dans les domaines de la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) et de la production d’énergies renouvelables. Dans un récent livre vert intitulé Un cadre pour les politiques en matière de climat et d’énergie à l’horizon 2030, la Commission européenne rappelle que les résolutions adoptées par le Parlement européen vont dans le sens d’une réduction des émissions de GES de 80 à 95 % d’ici à 2050 par rapport aux niveaux de 1990. L’atteinte de cet objectif passe par une transformation du système énergétique de l’UE, par un développement de la part des énergies renouvelables (de 12,7 % en 2010 à 30 % en 2030) et donc par une croissance conséquente des filières énergétiques associées (biocarburant, chaleur, électricité). Un certain nombre de progrès ont été réalisés par la majorité des États membres mais ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Arnaud Sergent et Clarisse Cazals, « L’industrie papetière face au développement de la bioraffinerie lignocellulosique. Dynamiques institutionnelles et perspectives territoriales », Économie rurale, 349-350 | 2015, 13-30.

Référence électronique

Arnaud Sergent et Clarisse Cazals, « L’industrie papetière face au développement de la bioraffinerie lignocellulosique. Dynamiques institutionnelles et perspectives territoriales », Économie rurale [En ligne], 349-350 | septembre-novembre 2015, mis en ligne le 15 décembre 2017, consulté le 23 août 2017. URL : http://economierurale.revues.org/4711 ; DOI : 10.4000/economierurale.4711

Haut de page

Auteurs

Arnaud Sergent

Institut national de recherche en sciences et technologies pour l’environnement et l’agriculture (Irstea), UR ETBX, Bordeaux ; arnaud.sergent@irstea.fr

Articles du même auteur

Clarisse Cazals

Institut national de recherche en sciences et technologies pour l’environnement et l’agriculture (Irstea), UR ETBX, Bordeaux ; clarisse.cazals@irstea.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page