Navigation – Plan du site
Dossier

Les bioraffineries éco-efficientes. Un techno-fix pour surmonter la limitation des ressources ?

Eco-efficient biorefineries: Techno-fix for resource constraints?
Les Levidow
p. 31-55

Résumés

Une bioéconomie éco-efficiente atténuerait, selon ses partisans, les problèmes de limitation des ressources naturelles dus à l’augmentation de la demande mondiale. Une bioraffinerie diversifiée et intégrée pourrait transformer diverses sources de biomasse non alimentaire en produits valorisables, offrant ainsi un substitut aux combustibles fossiles utilisable avec les infrastructures actuelles. Cette approche accentue les pressions qui pèsent sur les ressources et avive la concurrence sur le marché pour la fourniture de biomasse à bas prix. Les trajectoires de l’innovation axées sur les bioraffineries ont les mêmes moteurs que les schémas actuels de production-consommation qui font progresser la demande mondiale de produits alimentaires, d’aliments pour le bétail, de combustibles, etc. Une transformation plus efficiente et plus flexible de la biomasse accroîtra l’incitation financière à intensifier l’extraction de ressources, en particulier par l’industrialisation des systèmes agroforestiers. Pour que ce techno-fix fonctionne, il faut que les ressources deviennent moins chères sans coûts pour la société et l’environnement.

Haut de page

Notes de l’auteur

Ces recherches ont en partie été financées par le Septième programme-cadre de l’Union européenne, via la convention de subvention n° 217647, dans le cadre du projet de « Recherche coopérative sur les problèmes environnementaux en Europe » (CREPE), sur la période 2008-10. Je remercie pour leurs commentaires les participants à la session sur les bioraffineries de la conférence de la Société européenne pour l’économie écologique (ESEE), qui s’est tenue en 2014. Je tiens également à remercier les deux relecteurs de la revue, ainsi que Rachel Smolker, pour leurs commentaires utiles sur une version antérieure de la présente contribution.

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

Promouvoir des bioraffineries éco-efficientes
1. Développer l’agro-industrie pour produire la matière première destinée à la bioraffinerie
2. Accroître la demande et la pollution de l’eau ?
Le débat sur les futures bioraffineries aux États-Unis
1. Un substitut sans danger au pétrole ?
2. Un substitut sans danger à l’alimentation animale ?
Le débat sur les futures bioraffineries dans l’UE
1. Intégrer les branches industrielles
2. Subventionner le déploiement à plus grande échelle
Techno-fixes : analyses critiques
Conclusion : un techno-fix pour surmonter la limitation des ressources ?

Aperçu du début du texte

La future bioéconomie permettrait, selon ses défenseurs, d’atténuer considérablement les problèmes engendrés par l’augmentation de la demande mondiale de ressources naturelles. Les bioraffineries ont la faveur des pouvoirs publics et de l’industrie, car elles pourraient produire de manière efficiente une biomasse renouvelable, de préférence d’origine non alimentaire et issue de bio-déchets. Les produits divers et l’énergie provenant de cette transformation pourraient ainsi remplacer les combustibles fossiles.

La bioraffinerie est la transformation durable de la biomasse en un éventail de produits commercialisables, selon la définition qu’en donne l’Agence internationale de l’énergie (AIE, 2014). Elle pourrait être rendue durable grâce aux progrès technoscientifiques : étant donné « la demande croissante de nourriture, d’énergie et d’eau […] seule l’utilisation de technologies nouvelles nous permettra, sur le long terme, de combler l’écart entre la croissance économique et la durabili...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Les Levidow, « Les bioraffineries éco-efficientes. Un techno-fix pour surmonter la limitation des ressources ? », Économie rurale, 349-350 | 2015, 31-55.

Référence électronique

Les Levidow, « Les bioraffineries éco-efficientes. Un techno-fix pour surmonter la limitation des ressources ? », Économie rurale [En ligne], 349-350 | septembre-novembre 2015, mis en ligne le 15 décembre 2017, consulté le 23 octobre 2017. URL : http://economierurale.revues.org/4718 ; DOI : 10.4000/economierurale.4718

Haut de page

Auteur

Les Levidow

Open University ; arnaud.sergent@irstea.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page