Navigation – Plan du site
Dossier

Dépendance à la trajectoire et création d’une trajectoire dans les controverses sur la sphère bioénergétique au Danemark

Path dependency and path creation in the controversies on the Danish bioenergy arena
Bente Hessellund Andersen et Michael Søgaard Jørgensen
p. 57-82

Résumés

Au Danemark, les controverses sur la bioénergie sont analysées sous l’angle de la transition durable et dans l’optique de soutenir l’utilisation de la bioénergie par des sociétés industrialisées dans la perspective de l’abandon d’un système reposant sur des sources fossiles. Ces analyses s’appuient sur le concept de sphère du développement (Arena of Development, AOD) pour examiner comment les acteurs interagissent et façonnent les controverses, parallèlement à l’exploration des processus de gouvernance en jeu. La bioénergie occupe une place centrale dans la stratégie nationale actuelle du Danemark face au changement climatique, mais certaines controverses opposent plusieurs catégories de parties prenantes à propos des sources de biomasse, des volumes et des conséquences de l’utilisation de la bioénergie pour l’environnement. Ainsi, les producteurs d’énergie convertissent les centrales au charbon à de la biomasse importée, afin que ces installations puissent continuer de jouer un rôle dans la transition vers des énergies renouvelables ; de leur côté, des organisations non gouvernementales (ONG) affirment que cette pratique ne permettra pas une réduction des émissions. Les agriculteurs considèrent que le lisier permet de produire du biogaz et que cette utilisation atténue l’impact du changement climatique ainsi que les nuisances dues au lisier ; à l’inverse, les ONG craignent que le biogaz issu du lisier ne serve d’argument en faveur d’une expansion de l’élevage. Une société de biotechnologie développe des enzymes pour transformer de la biomasse qui servira à produire des biocarburants de deuxième génération, et son projet a recueilli un certain soutien ; en revanche, aux yeux d’autres acteurs, il ne s’agit que d’un écoblanchiment (green-washing) du système de transports actuel. Ces controverses naissent de points de vue divergents sur l’affectation durable des terres et sur les stratégies propices à l’équité dans le monde. La discussion montre comment les mécanismes de dépendance à la trajectoire et de création d’une trajectoire influencent la manière dont la bioénergie est utilisée aujourd’hui et pourrait l’être demain. Elle met au jour les processus de gouvernance liés aux controverses (décisions étatiques, création d’un marché et réseaux).

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

Approche théorique
Méthodologie
Aperçu général des rôles de la bioénergie au Danemark
Analyse de la dynamique des controverses sur la sphère bioénergétique danoise
1. Passage du charbon à la paille
2. Passage du charbon au bois
Le rôle du bois issu de la foresterie locale
3. Biogaz issu de l’agriculture conventionnelle et biologique
Le biogaz issu du lisier
Le biogaz produit à partir de fumier vert sur les exploitations biologiques
4. Biocarburants pour les transports
Les biocarburants issus des cultures alimentaires
Les biocarburants de deuxième génération
Le concept de bioraffinerie pour une production intégrée d’énergie, de fourrage, de produits chimiques et de matériaux
Discussion et perspectives d’avenir
1. Dynamique de la sphère bioénergétique danoise
La bioénergie dans les centrales électriques
Du lisier pour le biogaz
Biocarburants de deuxième génération et bioraffinage
2. Perspectives

Aperçu du début du texte

La bioénergie suscite des controverses dans le monde entier. Celles-ci ont trait aux aspects sociaux et environnementaux ainsi qu’aux questions méthodologiques. L’un des points le plus débattus concerne la façon dont les interactions entre production de denrées alimentaires et production de bioénergie se répercutent sur la disponibilité de la nourriture à l’échelle locale et mondiale. Ainsi, Kuchler et Linner (2012) décrivent comment des organisations internationales tentent de dresser un tableau plus positif qu’il ne l’est réellement des bienfaits socio-économiques macro qui découlent des échanges internationaux de biomasse, et d’assurer la faisabilité de la production de biocarburants. L’importance d’un environnement naturel en bonne santé et du non-épuisement des sols constitue un autre sujet de préoccupation exploré, entre autres, par Fargione et al. (2010). Ces auteurs ont examiné le changement d’affectation des terres induit par les biocarburants et son impact sur le sol, l’ai...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Bente Hessellund Andersen et Michael Søgaard Jørgensen, « Dépendance à la trajectoire et création d’une trajectoire dans les controverses sur la sphère bioénergétique au Danemark », Économie rurale, 349-350 | 2015, 57-82.

Référence électronique

Bente Hessellund Andersen et Michael Søgaard Jørgensen, « Dépendance à la trajectoire et création d’une trajectoire dans les controverses sur la sphère bioénergétique au Danemark », Économie rurale [En ligne], 349-350 | septembre-novembre 2015, mis en ligne le 15 décembre 2017, consulté le 29 mars 2017. URL : http://economierurale.revues.org/4731 ; DOI : 10.4000/economierurale.4731

Haut de page

Auteurs

Bente Hessellund Andersen

Center for Design, Innovation and Sustainable Transition, Department of Development and Planning, Université d’Aalborg, Copenhagen SV, Danemark ; arnaud.sergent@irstea.fr

Articles du même auteur

Michael Søgaard Jørgensen

Center for Design, Innovation and Sustainable Transition, Department of Development and Planning, Université d’Aalborg, Copenhagen SV, Danemark ; msjo@plan.aau.dk

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page