Navigation – Plan du site
recherche

Innovations et stratégies logistiques dans la filière vitivinicole. Le rôle des proximités

Innovation and logistics strategies in the wine sector: the role of proximities
Corinne Tanguy et Michel Martin
p. 83-99

Résumés

L’objectif de cet article est d’identifier comment les entreprises de la filière vitivinicole bourguignonne articulent les différentes formes de proximités pour gérer leur stratégie logistique aval (du départ de la cave au client) et les innovations qu’elles ont mises en place pour résoudre leurs problèmes logistiques. Une analyse réalisée, à partir des informations collectées auprès de 36 entreprises en Bourgogne, nous a permis de classer les entreprises en quatre catégories selon la combinaison de proximités élaborée : proximités géographique et organisée mais aussi proximité circulatoire qui tient compte de la qualité et de la fiabilité des transports.

Haut de page

Notes de l’auteur

Nous tenons à remercier le Conseil régional de Bourgogne et le Bureau interprofessionnel des Vins de Bourgogne ainsi que le CESAER et Agrosup Dijon pour avoir financé un post-doctorant durant un an pour réaliser ce travail. Nous remercions également Tarek Ben Hassen qui a collecté les données auprès des différents acteurs de la filière vin en Bourgogne.

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

Les innovations et choix stratégiques des entreprises en matière de logistique aval
1. Le rôle primordial de la coordination dans la logistique
2. Logistique et combinaison des proximités entre acteurs
3. Quelles innovations en matière logistique dans la filière vitivinicole ?
La méthodologie et les données
Les résultats
Classe 1 – Des entreprises qui articulent les proximités organisées et circulatoires au sein d’un groupe ou d’une Union de coopératives
Classe 2 – Des entreprises qui mixent les proximités organisée et circulatoire pour coopérer
Classe 3 – Des entreprises qui combinent compétences internes et proximités circulatoire et géographique pour gérer leur relation avec les transporteurs
Classe 4 – De très petites entreprises qui s’appuient surtout sur la proximité géographique pour gérer leur relation avec les transporteurs locaux
Conclusion

Aperçu du début du texte

La logistique est devenue un enjeu stratégique majeur dans de nombreux secteurs économiques, et notamment dans les industries agroalimentaires (Brulhart, 2002). En effet l’internationalisation croissante des marchés des vins entraîne une concurrence accrue, en particulier pour les vins d’entrée et de moyenne gamme, avec des normes environnementales de plus en plus strictes sur des marchés comme le Japon, le Canada ou le Royaume-Uni (Tanguy, Martin, 2015). En second lieu, sur le marché national, les entreprises de la filière sont confrontées à des changements des habitudes d’achat des clients, notamment ceux du circuit traditionnel des Cafés, Hôtels, Restaurants (CHR) (France Agrimer, 2014). Ces évolutions induisent des contraintes supplémentaires en matière d’organisation de la logistique amenant certains acteurs de la filière à innover et développer de nouvelles stratégies. Ces innovations peuvent être organisationnelles, en réorganisant en interne la chaîne d’informations et de pr...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Corinne Tanguy et Michel Martin, « Innovations et stratégies logistiques dans la filière vitivinicole. Le rôle des proximités », Économie rurale, 349-350 | 2015, 83-99.

Référence électronique

Corinne Tanguy et Michel Martin, « Innovations et stratégies logistiques dans la filière vitivinicole. Le rôle des proximités », Économie rurale [En ligne], 349-350 | septembre-novembre 2015, mis en ligne le 15 décembre 2017, consulté le 26 juin 2017. URL : http://economierurale.revues.org/4744 ; DOI : 10.4000/economierurale.4744

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page