Navigation – Plan du site
recherche

Acteurs tiers et stratégies collectives au sein des filières. Le cas du liège en Corse

Third party and collective strategies within chains: the cork case in Corsica
Laetitia Dari et Gilles Paché
p. 101-123

Résumés

Les relations inter-organisationnelles ne sont pas uniquement constituées de tension et de concurrence. Lorsqu’une instabilité sectorielle existe, les entreprises peuvent chercher à se regrouper autour d’acteurs intermédiaires, représentatifs du secteur dans lequel elles évoluent. Ces acteurs tiers vont permettre de redynamiser une filière, à condition que leur légitimité soit reconnue. L’article s’intéresse au cas de la filière du liège en France. Il en ressort que si, sur le Continent, des organismes collectifs œuvrent de manière efficace dans la dynamisation de la filière, il n’en va pas de même en Corse, où les stratégies collectives ont pour l’instant échoué. Les raisons de l’échec sont mises en lumière, puis discutées à partir d’une grille d’analyse des stratégies collectives.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

L’acteur tiers dans le management des relations inter-organisationnelles
Méthodologie de la recherche
Filière du liège en France Le rôle contrasté des acteurs tiers
1. Des stratégies collectives gagnantes
2. Le cas singulier du liège en Corse
Discussion
Conclusion

Aperçu du début du texte

La complexité et l’instabilité de l’environnement dans lequel évoluent aujourd’hui les entreprises ne sont pas sans impact sur la nature des relations entre organisations et sur la gouvernance de ces relations. Co-construire des systèmes d’offre et, plus largement, poursuivre des stratégies collectives de création de valeur s’avère être particulièrement difficile lorsque la brutalité des turbulences fait s’interroger sur la capacité de l’un ou plusieurs des partenaires à poursuivre l’effort qui leur est réclamé. Ces partenaires peuvent être également tentés de rejoindre un autre projet plus rémunérateur ou présentant moins de risques. Dans un contexte marqué par l’extrême plasticité de relations d’affaires, qui peuvent se faire et se défaire au gré de multiples opportunités, la présence d’acteurs intermédiaires jouant le rôle de régulateur et de stabilisateur des échanges retient de plus en plus significativement l’attention. Des recherches menées sur le sujet soulignent ainsi la pl...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Laetitia Dari et Gilles Paché, « Acteurs tiers et stratégies collectives au sein des filières. Le cas du liège en Corse », Économie rurale, 349-350 | 2015, 101-123.

Référence électronique

Laetitia Dari et Gilles Paché, « Acteurs tiers et stratégies collectives au sein des filières. Le cas du liège en Corse », Économie rurale [En ligne], 349-350 | septembre-novembre 2015, mis en ligne le 01 décembre 2017, consulté le 26 juin 2017. URL : http://economierurale.revues.org/4750 ; DOI : 10.4000/economierurale.4750

Haut de page

Auteurs

Laetitia Dari

Centre de Recherche sur le Transport et la Logistique (CRET-LOG), Aix-Marseille Université ; laetitia.dari@univ-amu.fr

Gilles Paché

Centre de Recherche sur le Transport et la Logistique (CRET-LOG), Aix-Marseille Université ; gilles.pache@univ-amu.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page