Navigation – Plan du site
Recherche

L’encadrement des circuits courts. Du secteur agricole aux territoires ?

The framing of short food supply chains: from agricultural sector to territories?
Pierre Naves
p. 3-19

Résumés

D’après une enquête réalisée à partir d’entretiens auprès de représentants des organisations professionnelles agricoles et d’agents des collectivités territoriales du territoire aquitain, l’auteur propose une analyse originale et multiscalaire des dynamiques par lesquelles les collectivités territoriales encadrent la distribution des produits agricoles. Les difficultés des Chambres d’agriculture à encadrer les circuits courts et l’ouverture d’une fenêtre d’opportunité politique ont contribué à favoriser l’implication des collectivités territoriales dans le développement de formes d’agriculture territorialisées. L’irruption de ces nouveaux acteurs se traduit par un glissement sémantique des circuits courts aux circuits de proximité et par une re-problématisation des enjeux associés.

Haut de page

Notes de l’auteur

L’auteur remercie chaleureusement les deux relecteurs anonymes désignés par la revue qui ont grandement contribué à l’amélioration de ce texte, grâce à la précision de leurs remarques.

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

L’encadrement sectoriel des circuits courts : un champ en construction
1. De la disqualification des circuits courts à leur progressive redécouverte
2. Des compétences professionnelles à redéfinir, des référentiels technico-économiques à construire
L’émergence des politiques publiques en faveur des circuits courts
1. L’ouverture d’une policy window en faveur des circuits courts
2. Les politiques en faveur des circuits courts, entre secteur et territoire
3. Des politiques aux démarches territoriales en faveur des circuits courts
La mise en œuvre des circuits courts à l’échelle territoriale
1. L’encadrement territorial des circuits courts : réorganiser les proximités
2. Des circuits courts aux circuits de proximité : re-problématisation des enjeux
Conclusion

Aperçu du début du texte

Censés résoudre les problèmes posés par l’industrialisation et le manque de transparence des chaînes alimentaires, rapprocher les producteurs et les consommateurs en recréant du lien social entre eux (Bénézech, 2007 ; Amemiya, 2011), revitaliser l’agriculture périurbaine en maintenant un tissu agricole dense de petites exploitations en proximité des centres urbains (Aubry et Chiffoleau, 2009 ; Chiffoleau, 2012), les circuits courts ont été principalement traités comme des innovations sociales garantes d’une alimentation durable (Chiffoleau et Prévost, 2012) et d’une pérennisation des revenus agricoles (Goodman, 2004). L’importance des Associations pour le maintien d’une agriculture paysanne (Amap) dans le processus de visibilité des circuits courts en France et les nombreux travaux qui y ont été consacrés (Mundler, 2007 ; Lamine et Perrot, 2008 ; Olivier et Coquard, 2010) ont amené, à la suite de travaux anglo-saxons, à organiser une pensée du « grand partage » entre le monde chaleu...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Pierre Naves, « L’encadrement des circuits courts. Du secteur agricole aux territoires ? », Économie rurale, 355 | 2016, 3-19.

Référence électronique

Pierre Naves, « L’encadrement des circuits courts. Du secteur agricole aux territoires ? », Économie rurale [En ligne], 355 | septembre-octobre, mis en ligne le 30 septembre 2018, consulté le 24 mai 2017. URL : http://economierurale.revues.org/4978 ; DOI : 10.4000/economierurale.4978

Haut de page

Auteur

Pierre Naves

Université de Bordeaux, Centre Émile Durkheim (UMR 5116) ; pierrenaves@gmail.com

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page