Navigation – Plan du site

Les points forts de ce numéro

Pierre Labarthe et Aude Ridier

Anne Musson, Damien Rousselière
De quoi l’agriculture écologiquement intensive est-elle le nom ?
Une analyse du changement institutionnel à travers l’approche discursive

L’évolution du concept d’agriculture écologiquement intensive est analysée. Un corpus de presse est mobilisé afin d’effectuer une analyse textuelle. L’analyse de discours permet d’observer une évolution chronologique et d’étudier les jeux d’acteurs. Le processus d’institutionnalisation semble se heurter à un détournement d’opportunité.

Ronan Le Velly, Ivan Dufeu, Laurent Le Grel
Les systèmes alimentaires alternatifs peuvent-ils se développer commercialement sans perdre leur âme ? Analyse de trois agencements marchands
Le développement commercial des systèmes alimentaires alternatifs n’induit pas mécaniquement leur conventionnalisation. La notion d’agencement marchand, issue de la sociologie de l’acteur-réseau, est utile pour le montrer. Elle permet d’étudier les changements organisationnels qui permettent le développement commercial de l’agriculture biologique ou des circuits courts de proximité. Elle permet aussi de voir en quoi ces changements organisationnels sont sources ou non de conventionnalisation.

Danielle Galliano, Simon Nadel
Les processus sectoriels de l’innovation environnementale
Spécificités des firmes agro-alimentaires françaises
L’article analyse l’innovation environnementale dans le secteur agroalimentaire français. Une application empirique originale de l’approche en termes de système sectoriel d'innovation est proposée. L’innovation incrémentale et les changements organisationnels sous-tendent l’innovation environnementale dans les IAA. La pression règlementaire joue moins que les logiques de filière dans les IAA.

Frédérick Clerson, Annie Royer, Érick Duchesne
Des quotas aux contrats: Perceptions de la filière laitière suisse et analyse contractuelle
Le changement de régulation du secteur laitier suisse est analysé. Des entrevues auprès des principaux intervenants suisses ont été réalisées. Les membres de la filière divergent sur la réussite de la nouvelle politique. L’organisation et l’encadrement de la filière conditionnent le succès des contrats.

Eric Perret
Territoires et exploitations équines en France
La typologie met en évidence l’importance des équins dans les exploitations agricoles situées en montagne et moyenne montagne. Elle souligne également leur influence prépondérante en zone péri-urbaine. Dans de nombreux territoires, les filières équines s’avèrent avoir un rôle prééminent par les revenus dégagés ou par l’entretien des prairies naturelles voire la mise en valeur de zones difficiles d’accès.

Magali Aubert, Geoffroy Enjolras
Analyse financière des exploitations fruitières et maraîchères françaises qui vendent au détail
Les exploitations maraîchères et fruitières comptent parmi celles qui adoptent le plus la vente au détail. Les auteurs proposent une analyse financière fine, enrichie par la construction d'un score de difficultés financières pour chaque exploitation. La vente au détail est adoptée par des exploitations plus petites dont la production est plus diversifiée et respectueuse de l’environnement. Leur situation financière est globalement meilleure, en dépit de taux d'intérêts ou d'un endettement plus élevés.