Navigation – Plan du site
Dossier

Évolutions des formes d’exercice de l’activité agricole

Quelles spécificités en montagne ?
Evolution of forms of farming: which specificities in mountain areas?
Sophie Madelrieux, Laurent Dobremez et Dominique Borg
p. 23-40

Résumés

Le processus de globalisation interroge le devenir des exploitations en montagne, qui seraient moins compétitives, et les évolutions des formes d’exercice de l’activité agricole. Les processus de « défamilialisation » des activités agricoles et de « désagricolisation » des ménages sont-ils généralisés en zone de montagne, et peut-on y lire des spécificités ? Les auteurs interrogent ces dynamiques grâce aux recensements agricoles par un traitement des données individuelles, croisant types de ménages agricoles, combinaisons d’activités et orientations de production. Les auteurs présentent les évolutions en montagne sur plus de 20 ans, qu’ils confrontent à celles de la France métropolitaine, pour discuter des recompositions des formes d’exercice et des spécificités selon les zones.

Haut de page

Notes de l’auteur

Ces travaux ont bénéficié d’un soutien financier du ministère de l’Agriculture (MAAF-DGPAAT-BATDA). Les traitements des données ont été réalisés avec l’appui de Gisèle Giroux et Jérôme Lerbourg (MAAF-SSP).

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

INTRODUCTION
1. L’agriculture des montagnes françaises en question
2. Recensements agricoles et évolutions des formes d’exercice de l’activité agricole
Méthodologie
1. Les sources de données mobilisées et leurs caractéristiques
2. Traitements réalisés
La typologie des ménages agricoles conduisant l’exploitation
La typologie des combinaisons d’activités des ménages de l’exploitation
La typologie des orientations de production
Les traitements croisés
Résultats
1. Les types de ménages
Le couple à activité agricole partagée n’est plus le modèle dominant
Une main-d’œuvre en montagne encore largement familiale
2. Les combinaisons d’activités agricoles et non agricoles dans les exploitations
3. Les orientations de production
4. Les modes de valorisation de l’activité agricole
Discussion et perspectives
1. Intérêts et limites de l’approche
Composantes des formes d’exercice de l’activité agricole
Profondeur temporelle
Hétérogénéité territoriale
2. Recompositions des formes d’exercice de l’activité agricole : quelles spécificités dans les zones de montagne ?
Réduction de la population agricole et hétérogénéisation des formes d’exercice
Convergences et divergences entre zone de montagne et France métropolitaine
Quelles perspectives pour l’agriculture de montagne ?

Aperçu du début du texte

INTRODUCTION

1. L’agriculture des montagnes françaises en question

Le processus de globalisation, entendu comme l’intensification et l’élargissement des échanges commerciaux, technologiques, culturels et capitalistiques entre pays et continents (Mormont, 2009) s’accompagne de changements dans les formes d’exercice de l’activité agricole : agrandissement, spécialisation, intensification, délocalisation, recours à des capitaux extérieurs et à du salariat non familial (Hervieu et Purseigle, 2013). L’agriculture dite familiale reste dominante sur le plan démographique et en termes d’utilisation de l’espace, mais elle est interrogée dans sa diversité, et par le renforcement ou l’émergence d’agricultures qui s’en éloignent, comme l’agriculture de firme (Purseigle, 2012). Ces mutations rapides du secteur agricole interrogent le devenir des exploitations agricoles, notamment dans les zones de montagne qui, du fait des contraintes de relief et de climat, ne seraient pas pleinement compétitives...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Sophie Madelrieux, Laurent Dobremez et Dominique Borg, « Évolutions des formes d’exercice de l’activité agricole », Économie rurale, 357-358 | 2017, 23-40.

Référence électronique

Sophie Madelrieux, Laurent Dobremez et Dominique Borg, « Évolutions des formes d’exercice de l’activité agricole », Économie rurale [En ligne], 357-358 | janvier-mars 2017, mis en ligne le 17 février 2019, consulté le 24 juin 2017. URL : http://economierurale.revues.org/5100 ; DOI : 10.4000/economierurale.5100

Haut de page

Auteurs

Sophie Madelrieux

Université Grenoble Alpes, Irstea, unité de recherche Développement des Territoires Montagnards, Saint-Martin-d’Hères cedex, Francesophie.madelrieux@irstea.fr

Articles du même auteur

Laurent Dobremez

Université Grenoble Alpes, Irstea, unité de recherche Développement des Territoires Montagnards, Saint-Martin-d’Hères cedex, Francelaurent.dobremez@irstea.fr

Dominique Borg

Université Grenoble Alpes, Irstea, unité de recherche Développement des Territoires Montagnards, Saint-Martin-d’Hères cedex, Francedominique.borg@irstea.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page