Navigation – Plan du site
Recherche

Y a-t-il assez de réserves forestières en Suisse ? Une évaluation contingente

Are There Enough Forest Reserves in Switzerland? A Contingent Valuation
Nicolas Borzykowski, Andrea Baranzini et David Maradan
p. 51-79

Résumés

Les auteurs mènent une évaluation contingente sur un échantillon représentatif de la population pour estimer la disponibilité à payer (DAP) pour un programme de création de nouvelles réserves forestières en Suisse. Le scénario prévoit des restrictions d’accès aux zones forestières en question, raison pour laquelle l’analyse porte essentiellement sur les valeurs de non-usage, en particulier les valeurs d’existence. L’analyse paramétrique et non paramétrique des réponses au choix dichotomique (Single Bounded Dichotomous Choice) indique une DAP moyenne de 470 CHF à 500 CHF (entre 390 et 415 EUR environ) par année et par ménage. Les auteurs étudient le biais de sélection engendré par les réponses protestataires et constatent qu’il ne modifie pas statistiquement la DAP. L’analyse des déterminants de la DAP indique que l’effet de revenu est positif mais limité par un seuil et que les résidents urbains sont plus enclins à accepter de payer pour financer le programme.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

Le sondage
Approche économétrique
Statistiques descriptives
1. Variables explicatives
Résultats
1. Analyse paramétrique
2. Analyse non paramétrique
Conclusion

Aperçu du début du texte

En 2011, le Conseil fédéral suisse a adopté la Politique forestière 2020. Celle-ci a pour but d’harmoniser les politiques forestières cantonales, d’optimiser l’exploitation du bois, de garantir la multifonctionnalité des forêts et de les protéger des changements climatiques. En effet, si la surface forestière totale en Suisse croît, la biodiversité et la santé globale des forêts sont mises à mal par le développement des zones d’habitation dans certaines régions et par le changement climatique, notamment dans les Alpes (Fischer et al., 2015). Une des mesures proposées par le Gouvernement prévoit d’augmenter la surface de réserves forestières à 10 % de la surface de forêt d’ici à 2030 (Gattlen, 2012). L’objectif intermédiaire de 5 % en 2015 a été atteint, même si certaines critiques émanent quant à la non-représentativité de ces zones (OFEV, 2014b).

La Confédération suisse définit les réserves forestières comme des « grandes aires protégées durablement, […] et garanties par un contrat ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Nicolas Borzykowski, Andrea Baranzini et David Maradan, « Y a-t-il assez de réserves forestières en Suisse ? Une évaluation contingente », Économie rurale, 359 | 2017, 51-79.

Référence électronique

Nicolas Borzykowski, Andrea Baranzini et David Maradan, « Y a-t-il assez de réserves forestières en Suisse ? Une évaluation contingente », Économie rurale [En ligne], 359 | Mai-juin 2017, mis en ligne le 10 mai 2019, consulté le 20 octobre 2017. URL : http://economierurale.revues.org/5201 ; DOI : 10.4000/economierurale.5201

Haut de page

Auteurs

Nicolas Borzykowski

Haute École de Gestion, Genève (HEG-GE), Haute École Spécialisée de Suisse Occidentale (HES-SO) ; Université de Neuchâtel ; nicolas.borzykowski@hesge.ch

Andrea Baranzini

Haute École de Gestion, Genève (HEG-GE), Haute École Spécialisée de Suisse Occidentale (HES-SO) ; andrea.baranzini@hesge.ch

Articles du même auteur

David Maradan

Haute École de Gestion, Genève (HEG-GE), Haute École Spécialisée de Suisse Occidentale (HES-SO) ; david.maradan@hesge.ch

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page