Navigation – Plan du site

292 | Mars-avril 2006
Varia

L'observation d'exploitations laitières bretonnes révèle l'adoption de techniques empruntées aux agricultures alternatives. Ce mouvement d'hybridation technique des systèmes productifs n'est pas le produit d'effets de diffusion, mais la conséquence d'interactions sociales dans lesquelles les acteurs de terrain prennent une part active.

La qualité est au coeur des relations entre organisations de producteurs (OP) et le secteur de la distribution. Pour comprendre comment les OP pilotent l'élaboration de la qualité et construisent sa valorisation, les stratégies de plusieurs OP localisées en Rhône-Alpes sont analysées.

Les capacités d'innovation des entreprises agroalimentaires, liées à leur insertion dans les réseaux techniques et scientifiques, dépendent des relations à l'environnement organisationnel local. Cette question est étiduée à partir d'une enquête dans des entreprises bourguignonnes.

Dans le monde paysan des pays en développement, une inertie est souvent observée lorsqu'il s'agit d'adopter de nouvelles techniques ou de nouvelles formes d'organisation de travail. Une étude réalisée dans une communauté paysanne de Madagascar montre comment des pratiques de solidarité traditionnelle peuvent s'opposer à l'innovation individuelle.

Débat et controverse
De quelle manière les économistes traitent-ils de la libéralisation des marchés agricoles ? Quel regard et quelles critiques sont à formuler sur l'instabilité endogène des marchés ?