Navigation – Plan du site
Recherches

Les stocks et la volatilité des prix agricoles. Un modèle de fluctuations endogènes

Storage and the Volatility of Agricultural Prices: a Model of Endogenous Fluctuations
Sophie Mitra et Jean-Marc Boussard
p. Pagination

Résumés

La récente crise des prix agricoles mondiaux souligne l’importance d’une bonne identification des causes de la volatilité des prix des matières premières agricoles. On développe ici un modèle de cobweb non linéaire basé sur les erreurs d’anticipation qui donnent lieu à des fluctuations endogènes des prix. Il complète le fameux modèle de Deaton et Laroque qui était, quant à lui, basé sur des fluctuations d’origine purement aléatoire. Comme le modèle de Deaton et Laroque, le modèle décrit dans cet article permet d’obtenir des séries de prix simulées semblables aux séries réelles.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2015.
Consulter cet article

Plan

Introduction
1. Les deux hypothèses sur l’origine des fluctuations
2. L’importance de trancher
3. Les travaux passés
Les modèles chaotiques du fonctionnement des marchés agricoles
Un nouveau modèle intégrant le stockage
Résultats du nouveau modèle et comparaison avec la théorie exogène
Figure 1. Simulation de prix sur les deux marchés pendant 200 ans
Conclusions

Aperçu du début du texte

Introduction

La récente crise des prix des matières premières agricoles mondiales remet à l’ordre du jour la question de la volatilité des prix alimentaires, et des explications à donner à ce phénomène. Il existe un assez large consensus sur le fait que ces fluctuations sont néfastes, en écartant durablement le prix de marché du coût marginal de longue période, et en créant des difficultés au niveau de la réduction de la pauvreté et de la sécurité alimentaire (Ravallion, 1997). Cependant, la question de l’origine de ces fluctuations – et par conséquent des actions qui pourraient être prises pour y remédier – reste pendante.

Sans doute existe-t-il chez les économistes un accord au moins sur un point : dans tous les cas, l’inélasticité de la demande conduit à amplifier de faibles mouvements de l’offre, provoquant ainsi d’énormes variations des prix à partir de causes à première vue ténues. Quant aux mouvements de l’offre, il existe deux grandes écoles sur leurs origines.

1. Les deux hy...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Sophie Mitra et Jean-Marc Boussard, « Les stocks et la volatilité des prix agricoles. Un modèle de fluctuations endogènes », Économie rurale, 321 | 2011, Pagination.

Référence électronique

Sophie Mitra et Jean-Marc Boussard, « Les stocks et la volatilité des prix agricoles. Un modèle de fluctuations endogènes », Économie rurale [En ligne], 321 | janvier-février 2011, mis en ligne le 06 janvier 2011, consulté le 23 novembre 2014. URL : http://economierurale.revues.org/2925

Haut de page

Auteurs

Sophie Mitra

Department of Economics, Fordham University, New York, USA

Jean-Marc Boussard

Institut national de recherche en agronomie (INRA), Paris, France

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page