Navigation – Plan du site
Recherche

Ancrage territorial et hybridation des savoir-faire au sein d’un système agroalimentaire localisé. Le cas des fromages corses

Territorial anchorage and hybridisation of know-how within a LAFS. The Corsican cheese
Pascale Moity Maïzi et Rémi Bouche
p. 24-38

Résumés

Les savoir-faire au cœur des Systèmes agroalimentaires localisés servent à souligner l’ancrage des produits agro-alimentaires à un territoire. Ils constituent des ressources complexes dont l’activation fait interagir des composantes techniques, relationnelles et culturelles. Les auteurs qui analysent ici les savoir-faire associés à la production fromagère en Corse, proposent la construction du concept de « savoir-faire collectifs ancrés territorialement » (SFCAT) pour appréhender les savoirs inscrits dans des interactions dont la complexité renvoie autant aux dimensions écologiques des ressources (pâturages, animaux) qu’aux dimensions humaines capables de les activer. L’hypothèse principale est que les savoirs liés à l’élevage et à la fabrication fromagère sont pris dans une tension entre ancrage et globalisation. C’est au cœur de cette tension, entre les savoirs traditionnels spécifiques et des techniques industrielles et commerciales génériques que s’hybrident de nouvelles formes de savoir-faire à associer au processus de patrimonialisation.

Haut de page

Entrées d’index

Index JEL :

Q29 - Other
Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2015.
Consulter cet article

Plan

Contexte et problématique
Les éléments constitutifs d’un SYAL fromager corse
Positionnements de la recherche
Le savoir-faire. Une ressource pas comme les autres
Le savoir élever au cœur de l’ancrage
Savoir fromager. Un ancrage délégué
Le savoir-faire archétype de l’ancrage territorial
Des savoir-faire fromagers en perspective dynamique
Hybridations et distinctions professionnelles
Hybridations et mondes pour qualifier
Dialectique entre forces centrifuges et centripètes de la patrimonialisation

Aperçu du début du texte

Contexte et problématique

Dans l’actualité des politiques de développement qui se concentrent sur les conditions d’une durabilité économique, sociale et écologique des productions humaines, où le territoire semble devenir un repère incontournable, la question de l’ancrage d’un produit à son terroir conduit la recherche à s’interroger : en quoi des produits locaux sont-ils susceptibles de constituer des ressources activables par des collectifs humains au point de devenir aux yeux de tous des objets et moyens pertinents pour définir des Systèmes agroalimentaires localisés (SYAL) ? Cette question repose sur une première hypothèse implicite : un objet (produit, technique) est porteur et révélateur d’identités ; bien plus, il peut être emblématique d’un SYAL, c’est à dire d’une forme historique et spatialisée d’organisation agroalimentaire qui permet aux acteurs, qui l’appréhendent comme une ressource liée à un territoire, de construire un projet collectif de patrimoine, combinant un mili...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Pascale Moity Maïzi et Rémi Bouche, « Ancrage territorial et hybridation des savoir-faire au sein d’un système agroalimentaire localisé. Le cas des fromages corses », Économie rurale, 322 | 2011, 24-38.

Référence électronique

Pascale Moity Maïzi et Rémi Bouche, « Ancrage territorial et hybridation des savoir-faire au sein d’un système agroalimentaire localisé. Le cas des fromages corses », Économie rurale [En ligne], 322 | mars-avril, mis en ligne le 21 mars 2011, consulté le 21 octobre 2014. URL : http://economierurale.revues.org/2970

Haut de page

Auteurs

Pascale Moity Maïzi

UMR Innovation, SupAgro, Montpellier, maizi@supagro.inra.fr

Rémi Bouche

INRA, Laboratoire de recherches sur le développement de l’élevage, Corte 

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page