Navigation – Plan du site
Recherche

Facteurs d’ancrage territorial des activités agricoles. Soja et élevage en Argentine

Territorial Anchorage of Agricultural Activities: soybean and livestock in Argentine
Julio H. Elverdín, Andrea Maggio et José Muchnik
p. 64-78

Résumés

Cet article aborde les différentes stratégies mises en place par les producteurs agricoles et les éleveurs de la Pampa argentine ainsi que leur influence sur les processus de localisation/délocalisation des activités productives, dans le cadre actuel de la crise mondiale alimentaire et environnementale. Il analyse également le rôle du territoire en tant que facteur d’assemblage d’activités diverses.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2015.
Consulter cet article

Plan

Introduction
Les processus de localisation/délocalisation des activités de production
L’ancrage territorial. Un processus complexe
Des ordinateurs et des vaches. Mondialisation et délocalisations
Aliments et territoires. À la recherche de l’homus mundialis
Industrialisation agricole. Expansion du soja et déplacement de l’élevage
L’évolution en chiffres dans la province de Buenos Aires
L’industrialisation agricole : le « tout-soja »
Les stratégies des producteurs
Les dynamiques territoriales
Le territoire de Bolívar
Les exploitations agricoles familiales
Apparition de nouveaux acteurs : vers une nouvelle ruralité
Conclusion

Aperçu du début du texte

Introduction

La croissante volatilité du prix mondial des matières premières alimentaires à partir de l’année 2006 et le retour début 2008 des révoltes contre la faim, dans différents pays d’Afrique, d’Asie et d’Amérique Latine, obligent à reconsidérer l’importance de l’analyse des processus de localisation/délocalisation des activités agricoles dans la conjoncture actuelle. Il s’agit donc de processus qui sont étroitement associés à trois défis majeurs : (i) la sécurité alimentaire des populations ; (ii) les nouveaux défis environnementaux ; (iii) l’évolution des territoires et des sociétés rurales, et leurs rapports aux dynamiques urbaines.

Les changements intervenus dans la production agricole argentine, ainsi que le « conflit agraire » témoignent bien des tensions et des tendances constatées au plan international, à tel point que l’on pourrait affirmer qu’il s’agit bien d’un cas exemplaire de cette évolution. L’industrialisation de l’agriculture, avec notamment l’expansion du soja...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Julio H. Elverdín, Andrea Maggio et José Muchnik, « Facteurs d’ancrage territorial des activités agricoles. Soja et élevage en Argentine », Économie rurale, 322 | 2011, 64-78.

Référence électronique

Julio H. Elverdín, Andrea Maggio et José Muchnik, « Facteurs d’ancrage territorial des activités agricoles. Soja et élevage en Argentine », Économie rurale [En ligne], 322 | mars-avril 2011, mis en ligne le 21 mars 2013, consulté le 28 novembre 2014. URL : http://economierurale.revues.org/3008

Haut de page

Auteurs

Julio H. Elverdín

Laboratoire AGRITERRIS, Instituto Nacional de Tecnología Agropecuaria (INTA), Estación Experimental Agropecuaria Balcarce, Argentine

Andrea Maggio

Instituto Nacional de Tecnología Agropecuaria (INTA), Argentine

José Muchnik

INRA SAD / UMR Innovation, Montpellier

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page