Navigation – Plan du site
Recherches

Échanges internationaux et développement de l’élevage laitier sénégalais. Étude comparative de trois simulations de politique économique

International Trade and Development of dairy farming in Senegal. A comparative study of three economic policy simulations
Abdoulaye Diarra, Michel Benoit-Cattin, Françoise Gérard, Jean-Jacques Gabas, Jean-Marc Boussard et Guillaume Duteurtre
p. 35-54

Résumés

Cet article s’interroge sur les effets des politiques économiques sur le développement de l’élevage laitier sénégalais. Une analyse fine et détaillée du secteur laitier a montré une forte dépendance aux importations de produits laitiers notamment de lait en poudre et mis en évidence les nombreux facteurs en jeu et les interactions qui existent ou qui peuvent exister entre les consommateurs urbains, les unités de transformation, les producteurs, le marché mondial et les politiques nationales. Pour prendre en compte l’ensemble de ces éléments dans cette analyse un modèle sectoriel a été construit en tenant compte du risque, du temps et de la dimension spatiale. Trois grandes séries de simulation sont effectuées pour répondre à la question principale et étayer les hypothèses des auteurs. La première porte sur les politiques protectionnistes de type tarifaire. La seconde concerne les politiques basées sur les subventions à l’investissement. La troisième est la combinaison des deux politiques.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2017.
Consulter cet article

Plan

Dépendance de la demande aux importations et systèmes de production
Une demande satisfaite par des importations de plus en plus importantes
Des systèmes de production extensifs évoluant dans un environnement contraignant
Approche méthodologique : un modèle sectoriel récursif dynamique
La filière : modules consommation et transformation
La consommation
Les unités de reconditionnement
Les unités artisanales
Les unités industrielles de transformation de lait en poudre
Le prix aux producteurs : le fruit d’une négociation
Le sous-modèle production
Le sous-modèle production des régions agro-économiques sauf la région des Niayes
Les gammes d’activités retenues dans le sous-modèle
Le sous-modèle production des Niayes
Résultats et discussion
Les politiques de taxation pénalisent les consommateurs et favorisent le système intensif
Le coût du transport n’explique pas tout
Les politiques de subvention à l’investissement favorisent le développement du système extensif 
Impact sur les dépenses de l’État :
Combinaison des politiques tarifaires et subventions à l’investissement : une meilleure option ?
Faible baisse de la consommation de produits laitiers
Les producteurs améliorent leur revenu
Une baisse du travail hors exploitation agricole
Développement des cultures à forte potentialité fourragère
Impact sur les dépenses de l’État

Aperçu du début du texte

L’agriculture comme moteur de croissance des Pays en voie de développement bénéficie aujourd’hui d’un large consensus (World Bank, 2008). Cependant, les moyens à utiliser pour son développement continuent de faire l’objet de vifs débats dans les négociations internationales et au sein même des Pays en développement. L’OMC préconise une plus grande libéralisation des échanges pour un développement durable et une réduction de la pauvreté dans le monde. Dans le cadre des Accords de partenariat économique (APE), l’Union européenne, même si elle reconnaît la nécessité de définir une liste de produits « sensibles » devant être exclus de la libéralisation, continue de plaider pour plus d’ouverture des pays ACP.

Face à ces prises de position libérales, les acteurs locaux qui sont impliqués dans les filières d’import-substitution, appuyés par les partenaires du développement, demandent une plus grande protection tarifaire afin de permettre le développement de l’agriculture des pays pauvres (C...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Abdoulaye Diarra, Michel Benoit-Cattin, Françoise Gérard, Jean-Jacques Gabas, Jean-Marc Boussard et Guillaume Duteurtre, « Échanges internationaux et développement de l’élevage laitier sénégalais. Étude comparative de trois simulations de politique économique  », Économie rurale, 335 | 2013, 35-54.

Référence électronique

Abdoulaye Diarra, Michel Benoit-Cattin, Françoise Gérard, Jean-Jacques Gabas, Jean-Marc Boussard et Guillaume Duteurtre, « Échanges internationaux et développement de l’élevage laitier sénégalais. Étude comparative de trois simulations de politique économique  », Économie rurale [En ligne], 335 | mai-juin 2013, mis en ligne le 22 avril 2013, consulté le 28 novembre 2014. URL : http://economierurale.revues.org/3936

Haut de page

Auteurs

Abdoulaye Diarra

Institut international d’ingénierie de l’eau et de l’environnement (Fondation 2iE), Ouagadougou

Michel Benoit-Cattin

CIRAD-ES, UMR MOISA, Montpellier 

Articles du même auteur

Françoise Gérard

CIRAD-ES, UMR MOISA, Montpellier 

Articles du même auteur

Jean-Jacques Gabas

Université Paris-Sud, Paris

Jean-Marc Boussard

Membre de l’Académie d’Agriculture de France

Articles du même auteur

Guillaume Duteurtre

CIRAD-ES, UPR 18, Montpellier

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page