Navigation – Plan du site
Faits et chiffres

Analyse diachronique de l’efficience technique des systèmes de production bovin viande. Baisse de la productivité des facteurs variables sur 23 ans

Productivity and efficiency of Charolais suckler cattle farming systems: evolutions over 23 years
Patrick Veysset, Michel Lherm, Marielle Roulenc, Christophe Troquier et Didier Bébin
p. 149-169

Résumés

De 1990 à 2012, les exploitations d’élevage bovins viande françaises ont accru leur taille et leur productivité du travail de plus de 60 % grâce, notamment, à une substitution travail/capital et à une simplification de certaines pratiques d’alimentation du troupeau, entre autres. L’efficience technique des systèmes de production, mesurée par le ratio volume de production hors aides/volume des consommations intermédiaires a baissé de près de 20 %, alors que le revenu par travailleur s’est maintenu grâce aux aides et aux gains de productivité physique du travail. Cette efficience technique est positivement corrélée à l’autonomie alimentaire des exploitations, elle-même négativement corrélée à la taille des exploitations et des troupeaux. Alors que le volume de production par hectare de surface agricole utilisée a stagné, l’autonomie alimentaire par les fourrages (la valorisation de l’herbe) a perdu 6 points. Les 23 années de progrès génétique, technique, technologique et des connaissances ont accompagné l’augmentation continue de la taille des exploitations et de la productivité du travail, et ont donc juste permis de compenser la diminution d’efficience des systèmes de production.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

Contexte et méthodes
1. Réseaux d’exploitations
Exploitations bovins viande, réseau d’information comptable agricole (RICA)
Le réseau INRA d’exploitations bovines allaitantes Charolais
Principales évolutions structurelles observées entre 1990 et 2012
2. Productivité et efficience technique du système
Concept de valeur ajoutée
Productivité des facteurs variables et efficience technique du système de production
Indices IPPAP et IPAMPA
3. Expression et variabilité des résultats
Résultats
1. Valeur ajoutée et ses composantes Productivité du foncier et du travail
Exploitations bovins viande RICA, OTEX46
Réseau Charolais INRA, analyse technique
Production agricole hors aides
Consommations intermédiaires et de capital fixe
Réseau Charolais INRA, variabilité des résultats
2. Efficience du système de production et revenu par travailleur
Discussion
1. Efficience comparée d’autres productions agricoles
2. Économie d’échelle et économies de gammes ?
3. Pratiques alimentaires, autonomie alimentaire et efficience
Conclusion

Aperçu du début du texte

De tous les secteurs de l’économie française, c’est l’agriculture qui a connu l’accroissement le plus rapide de la productivité du travail au cours des cinquante dernières années (Guihard, Lesdos, 2007). La production en volume de la branche a été multipliée par 2,2 entre 1955 et 2010, grâce à la spécialisation des exploitations, à l’utilisation croissante des intrants et à la mobilisation d’un capital toujours plus important (matériel et bâtiments). Sur cette même période, la population active agricole est passée de 31 % à 3,4 % de l’emploi total. Ce mouvement continu d’agrandissement et de spécialisation des exploitations est confirmé lors de chaque recensement agricole (Desrier, 2011 ; Giroux, 2011), et touche l’ensemble des productions, y compris la filière viande bovine (Institut de l’Élevage, 2011). Pourtant, depuis la fin des années 1990, et malgré une productivité du travail toujours en augmentation au sein des exploitations agricoles professionnelles, on observe un difficil...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Patrick Veysset, Michel Lherm, Marielle Roulenc, Christophe Troquier et Didier Bébin, « Analyse diachronique de l’efficience technique des systèmes de production bovin viande. Baisse de la productivité des facteurs variables sur 23 ans », Économie rurale, 349-350 | 2015, 149-169.

Référence électronique

Patrick Veysset, Michel Lherm, Marielle Roulenc, Christophe Troquier et Didier Bébin, « Analyse diachronique de l’efficience technique des systèmes de production bovin viande. Baisse de la productivité des facteurs variables sur 23 ans », Économie rurale [En ligne], 349-350 | septembre-novembre 2015, mis en ligne le 15 décembre 2017, consulté le 30 mars 2017. URL : http://economierurale.revues.org/4776 ; DOI : 10.4000/economierurale.4776

Haut de page

Auteurs

Patrick Veysset

INRA, UMR1213 Herbivores, Saint-Genès-Champanelle ; Clermont Université, VetAgro Sup, UMR1213 Herbivores, Clermont-Ferrand ; veysset@clermont.inra.fr

Michel Lherm

INRA, UMR1213 Herbivores, Saint-Genès-Champanelle ; Clermont Université, VetAgro Sup, UMR1213 Herbivores, Clermont-Ferrand 

Marielle Roulenc

INRA, UMR1213 Herbivores, Saint-Genès-Champanelle ; Clermont Université, VetAgro Sup, UMR1213 Herbivores, Clermont-Ferrand 

Christophe Troquier

INRA, UMR1213 Herbivores, Saint-Genès-Champanelle ; Clermont Université, VetAgro Sup, UMR1213 Herbivores, Clermont-Ferrand 

Didier Bébin

INRA, UMR1213 Herbivores, Saint-Genès-Champanelle ; Clermont Université, VetAgro Sup, UMR1213 Herbivores, Clermont-Ferrand

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page