Navigation – Plan du site

Texte intégral

1Pour clôturer l’année éditoriale 2005, ce numéro d’Économie rurale traite principalement de l’origine des revenus dans les exploitations agricoles et, plus spécifiquement, de la pluriactivité. Il aborde la place de la femme en agriculture, la diversification des sources de revenu des ménages agricoles et la mutation des modèles de succession et leurs effets sur les politiques de développement agricole et rural.

  • 1 Organisé les 22 et 23 avril 2004 à Paris par la Société française d’économie rurale, les communicat (...)

2Le colloque1 intitulé « Les mutations de la famille agricole : conséquences pour les politiques publiques » est à l’origine de ce numéro. Cette manifestation scientifique a permis de traiter un thème occulté par l’actualité : les mutations de la famille agricole et, en particulier, le rôle de la femme conjoint d’exploitation dans cette évolution. Elle a réuni des chercheurs et des professeurs de trois disciplines (sociologie, droit, économie) venant de neuf pays différents (Canada, Espagne, États-Unis, France, Grèce, Italie, Pays-Bas, Royaume-Uni et Suisse). Par la suite, un certain nombre de contributions à ce colloque ont été sélectionnées et ont passé l’épreuve d’une procédure éditoriale propre à leur donner le statut d’article : procédure cohérente avec les objectifs de rigueur, d’originalité et de lisibilité d’Economie rurale.

  • 2 Il faut remercier tout particulièrement Catherine Moreddu qui a assuré le difficile travail de trad (...)

3Il faut remercier ici l’équipe éditoriale, France Caillavet, Catherine Moreddu2 et François Facchini pour la longue et lourde tâche qu’elle a accomplie dans l’élaboration de ce numéro. Leur collaboration éditoriale permet ainsi aux lecteurs l’accessibilité des analyses et assure aux auteurs la réputation du support de leur publication. Soulignons également le mérite de cette équipe, et non des moindres, d’avoir ouvert sur l’international en présentant les contributions de sept auteurs étrangers.

4On ne saurait non plus oublier les referees qui sont les points d’appui majeurs de l’évaluation scientifique et dont les commentaires fouillés ont souvent permis aux auteurs d’améliorer leur texte. C’est à ces derniers que s’exprime aussi toute notre reconnaissance pour le travail supplémentaire qui leur a été demandé.

5À l’évidence, la sélection qui s’est opérée ne permet pas de rendre compte de la diversité et de la richesse des interventions proposées lors des ateliers et des sessions plénières du colloque. Des sujets importants comme l’installation hors cadre familial, le célibat, les stratégies comparées des agriculteurs de différents pays de l’Union européenne ou la transmission des exploitations ne sont pas traités dans ce numéro. L’ensemble des contributions du colloque reste, pour cette raison, un complément indispensable aux articles de ce numéro.

6La publication de ce numéro permet de rappeler que si la logique d’échange des colloques et celle d’évaluation scientifique de la revue ne sauraient se confondre, elles sont complémentaires. C’est là un aspect central de la politique éditoriale menée depuis 1998.

  • 3 Numéro 245-246, mai-août 1998.

7Cette politique éditoriale initiée, il y a déjà plusieurs années lors d’un numéro sur la Grande distribution alimentaire3 se poursuit ici. Cela illustre la volonté de la revue de se tenir au plus près de ses trois sous-titres « Agricultures, Alimentations, Territoires » avec le même regard éditorial.


***

8Ce numéro correspond aussi à la fin de mon mandat au sein du Comité de rédaction entre 1998 et 2005. Il m’a semblé utile de présenter à nos lecteurs, à la fin de cette publication, un mémoire éditorial d’Économie rurale qui en récapitule les acquis sur cette période.

Haut de page

Notes

1 Organisé les 22 et 23 avril 2004 à Paris par la Société française d’économie rurale, les communications de ce colloque sont disponibles sur le site de la SFER.

2 Il faut remercier tout particulièrement Catherine Moreddu qui a assuré le difficile travail de traduction de plusieurs textes et contribué de manière constante et efficace aux différentes relectures.

3 Numéro 245-246, mai-août 1998.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Egizio Valceschini, « Éditorial », Économie rurale, 289-290 | 2005, 5-6.

Référence électronique

Egizio Valceschini, « Éditorial », Économie rurale [En ligne], 289-290 | Septembre-décembre 2005, mis en ligne le 02 mars 2009, consulté le 20 août 2017. URL : http://economierurale.revues.org/84

Haut de page

Auteur

Egizio Valceschini

Président du Comité de rédaction - 1998-2005

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page